Albert von der Aa

De Wikivalais

Sommaire

Années de naissance et de décès

1894-1978

Biographie

Albert von der Aa, originaire de Meienbert (actuellement Sins), est né à Vevey le 19.01.1894 et est décédé à Lausanne le 10.07.1978. Il est de confession protestante.

Le Dictionnaire historique de la Suisse lui consacre un article dont nous reproduisons l'essentiel ci-dessous :

Fils d'Auguste, typographe, puis directeur des abattoirs de Vevey, député socialiste. Frère d'Auguste, député du parti ouvrier populaire (1945-1949, 1957-1961). ∞ 1) Laura Delhorbe, 2) Yvonne Delhorbe, filles de Charles, professeur à l'université de Lausanne, et sœurs de Florian Delhorbe, écrivain, député socialiste. A. fut journaliste, rédacteur en chef du Droit du Peuple (1924-1939), puis du Peuple (1939-1946), journal créé pour se distancer des communistes. Conseiller communal (législatif) socialiste à Lausanne (1925-1946). Député au Grand Conseil (1930-1966; président 1953), où il défendit le suffrage féminin. Conseiller national (1943). Il démissionna en 1946 pour entrer à la municipalité de Lausanne, où il dirigea les Services industriels jusqu'en 1949, puis les Œuvres sociales jusqu'à sa retraite, en 1961. Orateur redouté, il fut considéré comme le tribun socialiste le plus populaire du canton.[1]

Albert von der Aa a également édité Le Peuple Valaisan I, hebdomadaire, puis bi-hebdomadaire socialiste.


A collaboré à


Sources

  1. G. Marion, "Aa, Albert von der", dans Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), URL : http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F4928.php, version du 11.02.2005.
  • P. Jeanneret, Un itinéraire politique à travers le socialisme en Suisse romande, Lausanne, 1991, en particulier p. 569 (brève biographie de A. von der Aa).


Outils personnels
Autres langues